Dans quelle maison de Corcelles habitait Onésime Clerc (Они́сим Его́рович Клер), fondateur du Musée d’histoire naturelle d’Iekaterinbourg (Russie), en 1862?

La question de l’identification de la maison d’un habitant célèbre au XIXème siècle est l’une des recherches les plus classiques que l’on peut mener dans les archives communales. Nous présentons ici une façon (parmi d’autres) de résoudre celle-ci dans le cadre neuchâtelois en prenant l’exemple de la dernière demande en date nous étant parvenue : dans quelle maison de Corcelles habitait Onésime Clerc (voir les notices à son propos : DHS et Wikipedia (ru)) en 1862?

Il a fallu attendre le dernier quart du XXème siècle pour que toutes les communes neuchâteloises attribuent des noms à leurs rues. Au XIXème siècle, elles en étaient encore largement dépourvues. Comment dans ce contexte identifier la maison d’Onésime Clerc?

Nous avons choisi de retrouver d’abord Onésime Clerc lui-même dans le recensement annuel et nominatif de la population (dont les registre s’intitulent « État nominatif de la population »). Ce recensement est établi annuellement à partir de 1854 sur la base des « Instructions pour les préposés au dénombrement de la population » éditées par le Département de l’Intérieur, le 18 décembre 1853.  Les archives de la commune de Corcelles-Cormondrèche disposent d’une belle série très complète de ces recensements s’étendant de 1854 à 1960.

IMG_0893

Après une rapide recherche, nous retrouvons Onésime Clerc et sa famille dans le registre de 1862 (ID: v.2007.2041) domiciliés dans la « maison no 16 » de Corcelles. Mais de quelle maison s’agit-il aujourd’hui? En effet la numérotation de l’époque ne s’établissait pas par rue mais par village.

La solution trouvée fut de remonter dans la série des registres jusqu’à l’introduction du recensement par nom de rue et numéro de maison. Le changement intervient dans le registre de 1902. Nous avons repris alors le dernier registre établi selon l’ancienne méthode, à savoir celui de 1901. Nous y avons noté les personnes habitant dans la « maison no 16 » de Corcelles, puis après une nouvelle recherche nous avons réussi à les retrouver dans le registre suivant de 1902. Leur adresse était alors Grand-Rue 19 à Corcelles. Nous disposons de cette manière de l’identification probable, obtenue par déduction, de la maison d’Onésime Clerc en 1862.

IMG_0891

Très clairement, cette méthode ne permet pas d’obtenir une résultat absolument sûr, certains biais pouvant s’être introduits (changement de la numérotation des maisons du village entre 1862 et 1901, changement de la numérotation des maisons dans la Grand-Rue entre 1902 et 2014) mais elle offre tout de même très rapidement une première réponse fiable.

 

La Commune d’Enges – adhésion

La Commune d’Enges (266 habitants en 2013, District de Neuchâtel) a rejoint en juin 2014 la Convention. Les premiers travaux que le SIAr entreprendra pour elle, seront dans le domaine de la gestion intégrée des documents (GID). Elle sera donc la deuxième commune neuchâteloise après Cortaillod à mettre en place ce type d’organisation documentaire avec notre appui. Nous lui souhaitons d’ors et déjà la bienvenue !

Don d’archives privées du « Choeur d’hommes des Geneveys-sur-Coffrane et de Coffrane »

Comme s’en est fait l’écho le journal Val-de-Ruz info (no 82, 10 avril 2014, p. 5), la Commune de Val‑de‑Ruz a signé, jeudi 10 avril 2014, avec Monsieur Francis Huguenin (domicilié à Coffrane), une convention de don des archives du « Choeur d’hommes des Geneveys‑sur‑Coffrane et de Coffrane » aux archives communales.

Ce fonds, de quatre mètres linéaires, riche en documents divers, retrace plus de soixante ans d’existence de cette société locale aujourd’hui dissoute, plus connue ces dernières années sous le nom du Coffrano. Le SIAr, en charge de la gestion des archives de la Commune de Val-de-Ruz, se réjouit de cette intiative et remercie Francis Huguenin, dernier président de la société, et sa fille Véronique, d’avoir veillé à la sauvagarde de ce patrimoine. Nous espèrons pouvoir prochainement valoriser ce nouveau fonds d’archives privées qui a reçu la cote M#001 au sein des archives de la commune. Son contenu est dès à présent à la disposition du public, sur rendez-vous, selon les mêmes modalités de consultation que les archives publiques. N’hésitez pas à nous contacter !

Le SIAr a de nouveaux bureaux

IMG_0195

Depuis le 1er janvier 2012, la prise en charge du SIAr a été confiée à l’entreprise docuteam sous forme de mandat de prestation, et depuis le 1er décembre 2013, les bureaux du SIAr ont été déplacés dans les locaux loués par cette société à Montmollin (commune de Val-de-Ruz, Neuchâtel). Grâce à ce déménagement le SIAr dispose d’espaces de travail adaptés, lui permettant de traiter dans ses bureaux les archives qu’on lui confie. Le bâtiment dispose aussi d’une salle de réunion et de suffisamment de place pour accueillir des chercheurs. Nous serions heureux de vous faire visiter ces lieux. N’hésitez donc pas à nous contacter pour fixer un rendez-vous.