Archives de catégorie : Équipe et locaux

Prestataire docuteam

15 ans déjà que la Convention existe!

À l’occasion de la semaine internationale des archives du 3 au 9 juin 2024, nous souhaitons commémorer les 15 ans d’une solution originale pour l’archivage des communes neuchâteloises.

Le 1er octobre 2009, prenait effet la Convention relative à la constitution d’un service intercommunal d’archivage ratifiée par les conseils communaux de Chézard-Saint-Martin, Corcelles-Cormondrèche et Cortaillod.

La presse régionale de l’époque s’en faisait l’écho dans les articles «Un archiviste pour trois communes» (L’Express du 13 juin 2009) et «Un archiviste professionnel vient au secours de communes du canton» (L’Express du 22 octobres 2009).

15 ans déjà, et ce service qui se porte si bien! Depuis les trois communes des débuts (dont deux n’existent plus du fait des fusions intervenues ces dernières années), ce sont dorénavant quatorze communes et un syndicat intercommunal qui, année après année, renouvellent leur confiance dans le travail des archivistes. Un pari réussi du présent sur le passé pour l’avenir!

Caves avec sacs d'archives et archivistes

Du tri dans les archives après une fusion de communes… (CC BY-SA 4.0, Service intercommunal d’archivage)

Un «petit» service qui offre une large gamme de prestations pour la gestion documentaire ou l’archivage numérique à des communes de tailles variées et qui sert aussi d’exemples dans d’autres cantons pour la mutualisation des solutions déployées.

Photographie de 3 personnes

Les trois administrateurs communaux à l’origine de la Convention (photographiés en 2019)

Un grand merci à Baptiste de Coulon, l’archiviste qui a su lancer ce magnifique outil archivistique, et aux administrateurs communaux Pierre Muhlemann, Jean-Marc Paroz et Patrice Godat pour avoir soutenu avec conviction ce service intercommunal.

Longue vie au SIAr!

Le «modèle» neuchâtelois suscite intérêt et discussions à Genève

Jeudi 4 mai 2023, Gilliane Kern a été invitée par le groupe des archivistes des communes genevoises afin de présenter le système mutualisé de soutien professionnel pour la gestion de l’information et des archives dans les petites et moyennes communes neuchâteloises.

Cliquer sur l’image pour accéder au support de la présentation.

Cette présentation n’a alors pas manqué de faire réagir l’ensemble des personnes présentes. En effet, après une introduction à l’environnement externe et interne des communes neuchâteloises et au fonctionnement du Service intercommunal d’archivage (SIAr), une discussion particulièrement vive et riche a débouché sur le constat que la situation actuelle où seulement 10 des 40 communes genevoises disposent d’un·e archiviste constituait un risque important pour la conservation optimale du patrimoine documentaire et archivistique régional.

Soucieux de proposer des solutions, les spécialistes présent·e·s sont arrivé·e·s aux conclusions suivantes :

  • Les communes doivent impérativement avoir du personnel professionnel formé pour la gestion de l’information et des archives, notamment dans le cadre de la dématérialisation de l’administration (lors de projets de gestion électronique des documents par exemple).
  • Elles doivent se donner les moyens et ne plus sous-évaluer ces postes afin de les conserver sur le long terme.
  • Elles doivent alors songer à partager les coûts en recrutant collectivement un·e archiviste selon leurs besoins.
  • Elles peuvent également recourir à des archivistes externes en cas de projets extraordinaires.

Il a également été établi que les Archives d’État constituent un soutien non négligeable pour les archivistes des communes et que leur voix est largement écoutée par les organes dirigeants de ces dernières.

Nous remercions Fiona Rhême (archiviste communale de Chêne-Bougeries, Vandœuvres et Gy) pour l’invitation et l’organisation de cette présentation et nous réjouissons de connaître les suites de cette discussion.

10 ans – rétrospective et perspective

Cela fait 10 ans, bientôt, que la Convention intercommunale relative à la constitution d’un poste d’archiviste intercommunal a vu le jour. Fédérant au début les ressources de 3 communes (Chézard-Saint-Martin, Corcelles-Cormondrèche et Cortaillod), elle est devenue en 2012 le Service intercommunal d’archivage (SIAr) que nous connaissons et regroupe 12 communes en 2018, dont un tiers sont des communes récemment fusionnées.

Pour en savoir plus, lire le rapport : Service intercommunal d’archivage (SIAr) 10 ans – rétrospective et perspective

Un grand merci à toutes les communes qui ont pris part à cette aventure archivistique inédite.

Le SIAr se domicilie à l’administration communale de Corcelles-Cormondrèche

Suite au déménagement (voir annonce) du bureau romand de l’entreprise docuteam, qui prend en charge la gestion du Service intercommunal d’archivage, le SIAr sera domicilié dès à présent à l’administration de la Commune de Corcelles-Cormondrèche.
Notre nouvelle adresse sera donc :

Service intercommunal d’archivage
c/o Commune de Corcelles-Cormondrèche
Rue de la Croix 7
2035 Corcelles

Le SIAr a de nouveaux bureaux

IMG_0195

Depuis le 1er janvier 2012, la prise en charge du SIAr a été confiée à l’entreprise docuteam sous forme de mandat de prestation, et depuis le 1er décembre 2013, les bureaux du SIAr ont été déplacés dans les locaux loués par cette société à Montmollin (commune de Val-de-Ruz, Neuchâtel). Grâce à ce déménagement le SIAr dispose d’espaces de travail adaptés, lui permettant de traiter dans ses bureaux les archives qu’on lui confie. Le bâtiment dispose aussi d’une salle de réunion et de suffisamment de place pour accueillir des chercheurs. Nous serions heureux de vous faire visiter ces lieux. N’hésitez donc pas à nous contacter pour fixer un rendez-vous.